Jeudi 21 Septembre 2017  -  08h45  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

La Nintendo 64 a été commercialisée en France le 1er septembre 1997, soit plus de 14 mois après la sortie japonaise.
Test : Re-Volt
Développeur : Acclaim / Iguana Studios - Éditeur : Acclaim - Sortie : Aout 1999


Roulez, roulez petits bolides ; le studio londonien d'Iguana va vous en mettre plein la vue avec un Re-Volt au concept fort original… que les grand-mères fuient ce qui va être dit dans ce test !

Gros contenu…

Le premier détail qui saute au yeux - ou plutôt aux oreilles -, c’est la musique du menu : c’est comment dire… mémorable ! Mixer techno + langage « yaourt », alors là ; chapeau bas. Nous remarquons les modes “standards” mais également un éditeur de circuit, dans notre langue de Molière s’il vous plaît ! Si vous êtes acharné, être prêt à passer une nuit blanche, vous pourrez avec ce mode réaliser des tracés sympathiques, jusqu'à en créer un ô mâââââgnifique. Passons au mode “Course” qui se décline dans des sections classiques du genre, mais également en deux autres assez surprenant : tout d'abord le mode Entraînement qui peut paraître totalement inutile (des tours de piste en solo et sans objectif, on ne peut pas dire que c'est passionnant), cependant une étoile secrète est cachée sur chaque parcours.

Le mode Cascade ravira les amateurs de sensations fortes : sauts, looping, rampes, etc. Terminer toutes les courses, entraînements et les quatre championnats fera apparaître de nouveaux engins. Le mode contre-la-montre permettra quant à lui de débloquer les circuits inversés, miroirs et miroirs-inversés. Dénicher toutes les étoiles du mode cascade vous débloquera également un nouveau mode de jeu.

Les graphismes sont très en deçà des versions PC et Sega Dreamcast, ce qui est LE gros point noir du jeu, dommage. Quant aux musiques, elles sont rigolotes mais vite agaçantes si on s'évertue depuis des lustres à faire tomber un chrono difficile.

Un Gameplay RE-Volté

Autant vous dire que le pad N64 est le plus adapté pour jouer à Re-Volt car on a vraiment l’impression d’avoir une télécommande entre les mains, la direction répond bien (je dirais même parfois un peu trop) et le duo « accélération + freinage » est facile d'accès, en clair un plus dans un jeu de courses. Les six classes de voitures différentes se font bien ressentir, alors, attention aux survirages et autres dérapages.

Précisons que les bonus sont variés : l’impulsion électrique qui immobilise vos adversaires quand vous passez près d’eux, la « bourrasque nucléaire » qui retourne les véhicules, l’impulsion électrique générale (même principe que pour la normale, mais tout le monde se la prendra) et enfin dernier item, votre voiture devient une bombe au sens propre du terme, et vous devez toucher un concurrent. Petite info, ce bonus sera honteusement copié par Nintendo et son Mario Kart Wii (l'item du nuage est du même calibre).

Les circuits sont au nombre de treize sans compter leurs versions alternatives (au nombre de trois, faites le calcul) et ont chacun deux versions différentes (sauf le jardin botanique). A partir du niveau de difficulté 2, les affaires deviennent sérieuses : les véhicules réagissent au quart de tour ; par exemple, aller dans l’herbe vous ralentira, le simple fait d’être sur le verglas vous fera faire des 1080° (tiens, tiens, j’avais envie de mettre une blague pourrie mais je l’ai perdue) et le turbo rendra votre voiture certes deux fois plus rapide mais deux fois moins contrôlable.

Du fun RE-Voltlutionnaire

La comparaison à Mario Kart 64 était inévitable : une conduite arcade, des bonus, des tas de cas improbables, mais il y a tout de même de grosses différences : le jeu propose un niveau de difficulté pratiquement injouable (le quatre, Simulation qui est, comme son nom l’indique, véritable), les bonus sont autres que de vulgaires missiles et flaque d’huile, bouclier, etc. Quoiqu'il en soit, les développeurs ont fait un bel effort.

Niveau impossibilité, Mario Kart 64 reste le champion (conduire sur un circuit arc-en-ciel, Nintendo fait des prouesses), un des points forts de Re-Volt est surtout son mode solo : le contenu est non seulement riche mais indispensable ...pour plus de fun en multijoueur ! Niveau multi dans Mario Kart 64, le plombier tient la cadence face aux bolides fous furieux : c’est quelque chose d’indescriptible ; l’ambiance générale du soft peut-être. Mais RE-Volt reste une excellente alternative à celui-ci pour plus de fun et de fous rires !

Homer64, le 4 octobre 2010

  Verdict
Graphismes : 14/20

Pas si mal pour une Nintendo 64, mais quand on connaît déjà les versions PC et Dreamcast, cela peut paraître vraiment décevant. Evitez de jouer à la version 64-bits si vous déjà joué sur une de ces plates-formes. Par contre, les explosions sont biens retranscrites.

Jouabilité : 19/20

Quasi-parfaite. Le seul défaut, c’est la tendance au survirage. Sinon, rien à redire.

Bande-son : 15/20

Déjà bien expliqué dans le test : les musiques sont sympathiques, mais peuvent légèrement taper sur le système... enfin pour ceux qui ont un système mal refroidi. Blague à part, on entend bien la différence entre un moteur électrique ou thermique (ou à carburant venu d’ailleurs !). Mention spéciale aux bruits des feux d’artifices.

Scénario : 12/20

Il y a de l’idée : une magie un peu trop utilisée pour que des voitures s’échappent de leurs boîtes et fassent la course ; mais pourquoi font-elles la course et se torturent au lieu de discuter calmement ?!



Intérêt :


Agréable surprise qu’est Re-Volt ; ses graphismes ne sont pas tip-top, la jouabililté est exemplaire, ses musiques et bruitages sont relativement bons et un petit effort a été contribué sur le scénario, ce qui le démarque des autres jeux du même acabit. Re-Volt n’est pas un déchet et le prouve. RE-Volt déborde d'énergie !
  Commentaires (0)
Aucun commentaire...
   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Test du Passport Plus III (EMS)

   Utiliser et configurer l'émulateur ...

   Utiliser et configurer l'utilitaire...

   Test de l'Arcade Shark (InterAct)

   Utiliser les Codes Triches avec Pro...

   Test de l'Ultra Racer 64 (InterAct)

   Test du BioSensor (Seta)

   Comment soigner ses cartouches N64 ...

   Test du Pad Hori Nindendo 64 (Hori)

   Renommer vos Roms avec GoodN64
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   Resident Evil 2

   International Superstar Soccer 2000

   South Park Rally

   Extreme-G

   Perfect Dark

   Extreme-G XG2

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   FIFA - Road to World Cup 98

   Perfect Dark

   Dr Mario 64

   Super Mario 64

   Banjo-Kazooie

   Doom 64

   GoldenEye 007
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   Mario Tennis

   World Cup 98

   Mario Party

   Castlevania - Legacy of Darkness

   Gauntlet Legends

   Excitebike 64

   Bust-A-Move 2 - Arcade Edition
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net